• Sindy

Comment réduire son budget course ?

Dernière mise à jour : 24 mai

10 façons de réduire le budget course

Ce n'est un secret pour personne, la hausse des prix s'accélère et la tendance n'est pas prête de s'inverser dans l'immédiat.

Le prix des pâtes a bondi de plus de 13 %, l’huile et la farine de plus de 7 %, et le reste de la liste de courses, entre 3 % et 4,5 %.

Voici quelques conseils pour réduire ce budget qui pèse beaucoup dans notre portefeuille :

1. Planifiez à l'avance

Avant de planifier vos menus pour la semaine, consultez les annonces du magasin pour voir ce qui est en promotion et essayez de baser vos repas là-dessus.


Lors de la planification du menu, n'oubliez pas que vos restes peuvent être incorporés à d'autres repas. Vos restes de légumes peuvent être ajoutés à la soupe, ou vos restes de poulet grillé peuvent être une délicieuse garniture de salade. Jeter les restes, c'est comme jeter de l'argent : utilisez-les à bon escient ! -->Ici mon article de blog pour " des recettes faciles et rapides" que vous pourrez préparer en moins de 15 minutes.


Si vous entrez dans le magasin sans liste de courses, vous êtes plus susceptible de faire des achats impulsifs. Les articles inutiles sont à éviter. Assurez-vous donc d'avoir une liste de courses complète, y compris les collations et les boissons que vous allez acheter.

Essayez de rester concentré sur votre liste et de ne pas vous laisser tenter par d'autres achats.

-->Je vous conseille ce planificateur de repas, très bien pensé qui vous permettra d'organiser vos repas au quotidien. Le petit plus, vous avez la possibilité d'ajouter votre liste de course en face des menus de la semaine, celle-ci est détachable pour l'avoir avec vous pendant les courses.






2. Utilisez les coupons de réduction

Il y a les traditionnels coupons de réductions que nous connaissons tous mais il existe aussi de nos jours de nombreuses applications qui nous simplifient grandement la vie. En effet, plus de coupons à découper et à présenter en caisse, maintenant tout se passe sur le téléphone. Les applications proposent des réductions sur de nombreux produits, vous avez la possibilité d'acheter en magasin ou en drive les produits concernés. Il suffit ensuite de se rendre sur l'application choisie, de sélectionner le produit en réduction que vous avez acheté, d'envoyer la preuve d'achat en scannant le code barre et en envoyant la photographie du ticket de caisse directement sur l'application. Le remboursement sera effectué 48h après la validation sur compte bancaire, paypal ou cagnotte selon ce que vous aurez choisi.



3. N'achetez pas forcément des marques

La plupart du temps, la seule différence entre les produits de marque et les produits de marque de distributeur par exemple est l'emballage. Regardez au-delà de l'étiquette et comparez les ingrédients. Vous constaterez que la plupart du temps, les ingrédients sont les mêmes, mais le prix est différent. Alors ne vous contentez pas de saisir la marque que vous connaissez. Faites une petite recherche pour trouver la meilleure offre pour pratiquement la même chose.



4. Faire les courses seul (si possible) et le ventre plein


Dans un magasin, il y a beaucoup de tentation donc, faire les courses en famille multiplie les risques d'achats non prévus. Pour plus d’efficacité allez aux courses seuls mais le ventre plein ! Effectivement lorsqu'on a faim, nous sommes tentés d'acheter plus de produits.


5. Achetez des produits de saison

Bien que les myrtilles constituent un délicieux accompagnement au yaourt et aux céréales, et que la courge soit un accompagnement facile à préparer pour un repas de semaine, elles ne sont pas toujours de saison. L'achat de produits hors saison est beaucoup plus cher en raison des coûts et des efforts de production plus importants. Déterminez quels produits sont de saison et achetez en conséquence.



6. N'achetez pas toujours des produits frais

Lorsque les produits ne sont pas de saison, achetez-les congelés, en conserve ou séchés. Il coûte généralement moins cher que les produits frais et a la même valeur nutritionnelle. Alors que les produits frais perdent généralement une partie de leur valeur nutritive pendant le transport, les légumes, par exemple, sont congelés à leur pic de maturité lorsqu'ils ont la plus grande valeur nutritive.



7. Changer de source d’approvisionnement


Aujourd’hui, de nombreuses alternatives se sont développées. Par exemple, le drive est une solution très efficace. Il est possible d’un seul coup d’œil de comparer les prix des produits et de surveiller le montant de son panier. Autre mode d'approvisionnement qui se développe de plus en plus en France : les clubs-entrepôts comme Costco qui permettent aux clients après le paiement d'une adhésion annuelle, de bénéficier de tarif préférentiels.



8. Vérifiez les prix unitaires

Ce n'est pas parce qu'un produit est moins cher que vous obtenez toujours le meilleur rapport qualité-prix. Vérifiez les prix unitaires (le prix au kilo ou au litre) lorsque vous comparez des produits pour voir si vous obtenez la meilleure offre.



9. Eviter le gaspillage en contrôlant les dates


N'oubliez pas de bien contrôler les dates de consommation des produits afin d’éviter d’avoir à jeter des aliments. Petite astuce : Mettre les produits à manger en priorité devant. Pour les produits alimentaires, il existe la DLC (Date Limite de Consommation) et la DDM (Date de Durabilité Minimale). C’est seulement la DLC qui comporte un risque pour la santé. Pas d’inquiétude donc à consommer des pâtes périmées depuis quelques semaines ni un yaourt périmé depuis trois jours ! Pour ne pas gaspiller, penser à congeler certains produits.



10. Faire son potager ou une jardinière


Cultiver vos propres produits peut vraiment vous aider à économiser de l'argent. Prenez des herbes, par exemple. Un paquet d'herbes peut coûter entre 2 € et 3 € et vous pouvez utiliser le paquet pour un, peut-être deux repas. Les herbes en pot, en revanche, coûtent entre 3 € et 6 € et durent environ huit mois

43 vues0 commentaire